Enfin mise à l’eau !

Classé dans : Non classé | 0

Après 22 mois de travail pour refaire une santé à notre chère caïque, et plusieurs reports dus à une panne de la grande grue du Port de Fécamp, l’opération s’est bien passée le 12 Août 2020.

Dans un premier temps le moteur a été installé, puis l’ensemble a été mis à l’eau sans problème sous le regard d’un public nombreux.

C’est le couronnement -encore provisoire car il reste du travail à accomplir !- de 3000 heures de travail des bénévoles de l’Association et de 500 heures de travail du charpentier de marine Guillaume Pellé.

Les épreuves ont été nombreuses au cours de ces 22 mois.

De multiples – mauvaises !- surprises ont été révélées au cours du démontage des éléments de la caïque en vue de leur restauration, mais c’était sans compter sur le confinement qui non seulement nous a empêché de poursuivre nos travaux durant deux mois mais nous a aussi contraint à ne pas pouvoir asperger la coque, ce qui était fait chaque jour dans le but que le bois ne se rétracte sous l’effet de la sécheresse. Et bien sûr il pleuvait rarement durant cette période !

Le résultat ne s’est pas fait attendre : plusieurs clins neufs récemment posés se sont fendus. Le moral a accusé une forte baisse pendant quelques heures à la découverte de cette avarie. Mais le lendemain le travail a repris encore et encore pour aboutir à cette mise à l’eau.

Quelles ont été les principaux travaux (déjà décrits dans « les actualités » sur ce site au fur et à mesure de la progression) :

Restauration du pont et des barrots, des plats-bords, des clins défectueux, des jambettes et aussi de l’étrave. (voir la rubrique « La caïque / Son vocabulaire » sur ce site)
Calfatage, peinture intérieure et extérieure.

Que reste t-il à faire :

La réparation d’une petite voie d’eau constatée lors de la mise à l’eau, (ce qui explique l’enveloppement de la caïque, façon Cristo!), la mise en ligne du moteur et ses réglages, l’électricité, les installations intérieures et le gréement.

La volonté de l’Association ne faiblit pas et ce navire de 71 ans, classé « Bateau d’intérêt Patrimonial » retrouvera bientôt une seconde jeunesse grâce aux partenaires qui nous ont suivis dans cette aventure : les Collectivités locales : Région Normandie, Villes de Fécamp, Fécamp Caux Littoral Agglo, Etretat, Yport, et les Sociétés : Crédit Agricole Normandie Seine, Groupe Olvéa, Benoist Lair.

.

.

Où en sommes nous aujourd’hui ?

Classé dans : Non classé | 0

Telle une course cycliste type Milan San Remo (pour les personnes initiées aux courses cyclistes), actuellement nous sommes dans l’ascension du mont Poggio dernière grosse difficulté avant d’aborder à San Remo la Via Roma, longue ligne droite avant l’arrivée.

.

Mais, avant de franchir cette ligne qui sera la mise à l’eau de notre caïque, rien n’est gagné, quelques incidents peuvent venir contrecarrer l’arrivée en vainqueur, et ce n’est pas sans une certaine appréhension après ces presque deux années de travaux que nous envisageons la victoire.

.

.

Les travaux reprennent !

Classé dans : Non classé | 0

Bonjour à tous et à toutes,

Cette fois, nous allons retrouver notre caïque »VIERGE DE LOURDES » ce mercredi 13 mai après deux mois d’arrêt.

Nous sommes en train de définir un plan de bataille pour continuer les travaux.

Règle de distanciation physique oblige, l‘accès au chantier sera certainement limité au nombre de personnes compatible avec l’espace disponible à l’intérieur de l’enceinte.

Désolé, mais il en va de la sécurité de tous. Nos supporters pourront nous encourager derrière la grille, ils ne seront pas bien loin !

En espérant que notre navire retrouvera son élément bientôt, sans toutefois naviguer pour autant, car beaucoup de travail restera encore à faire une fois le navire remis a l’eau. Il faut garder le moral afin que l’on puisse naviguer à nouveau le long du littoral Cauchois.

.

.

On a refait le pont

Classé dans : Non classé | 0

Après une bonne année de travail effectué par les bénévoles de l’association aidés par notre charpentier Guillaume Pelé, la réalisation du pont est aujourd’hui terminée.

Nous sommes à environ 2500 heures de bénévolat à cela il faut ajouter 500 heures pour notre charpentier.

A ce jour, nous terminons un travail d’étrave qui est la priorité avant tout autres choses en espérant mettre le navire à l’eau vers le mois d’avril/mai en fonction des aléas météo et des travaux réalisés, car il ne faut pas l’oublier, nous sommes en hiver avec toutes les surprises que cela peut donner.

Nous croisons les doigts afin être au RDV  de « Fécamp Grand’Escale » qui aura lieu du 1 au 5 juillet 2020.  

A bientôt de se voir ou revoir.

Yannick (secrétaire de l’association)

– Si vous désirez nous voir, nous sommes sur le chantier (quai du halage à Fécamp) mercredi, jeudi et vendredi de 14 à 16 heures.

L’étrave en cours. Il reste du travail !
Les équipes
Les équipes
ça s’arrose !

En fin 2019, on a bien avancé !

Classé dans : Non classé | 0

En cette fin d’année 2019 il est temps de faire le point sur la restauration de la caïque « VIERGE DE LOURDES »

Nous en sommes actuellement à quinze mois de labeur. Les travaux bois sont maintenant réalisés au trois quarts, une belle performance sachant que nous approchons des deux mille heures de travail bénévole à raison de trois après-midi par semaine.

Avec le concours de Guillaume, notre charpentier qui y a déjà passé près de cinq cent heures, les hauts de membrures sont remplacés, des clins ont été changé, le pont du navire est totalement refait et un gros travail sur la liaison quille-étrave a été réalisé.

Une mise à l’eau est envisagé pour le Printemps en espérant être aux festivités de « Fécamp Grand ‘Escale » qui se dérouleront du 1 au 5 juillet 2020.

Certes, la restauration est peut-être longue vu de l’extérieur, mais le résultat commence à porter ses fruits par la persévérance de ses membres.

On ne peut que remercier les personnes qui de prêt ou de loin ont participé aux travaux.

Avancement des travaux en Octobre 2019

Classé dans : Non classé | 0

Plus de détails, sur le mode humoristique, figurent dans le Journal du Bord d’Octobre 2019 que vous pouvez télécharger à partir de la page La Caïque / Journal du Bord. En voici l’essentiel selon les mots du Président.

Les travaux à bord avancent bien :
Les jambettes défectueuses ont été remplacées
La structure soutenant le pont a été refaite à neuf
La quille a été renforcée
Le pied de mât est bien avancé
Sept morceaux de clins ont été remplacés, trois sont en cours
La pose des plats bords progresse
De nombreuse mauvaises surprises nous ont conduit à plus de travaux que prévus que ce soit au niveau des jambettes, de la structure du pont ou des clins, mais grâce à une importante implication de quelques bénévoles qui à eux seuls totalisent à ce jour environ mille cinq cent heures de travail, nous restons dans le cadre du budget de restauration prévu.
Il reste encore de quoi faire : pose des lames de pont, finition des clins, peintures etc. Toute participation sera la bienvenue, il y en a pour tout niveau de compétence!

La Caïque, vue à la verticale par le drone le 25 Octobre 2019 – dronedeclic.com

Les Plat-bords (la surface sombre qui longe le pourtour du pont) sont quasiment terminés. Imaginez la découpe de ce bois de chêne de 6 cm d’épaisseur pour contourner les jambettes, en 3D bien sûr puisque les jambettes ni les clins ne sont perpendiculaires au plat-bord !

La Caïque toujours sous la vue du drone – dronedeclic.com

En Mai fait ce qu’il te plaît… Une caïque !

Classé dans : Non classé | 0

Avancement des travaux fin Avril, début Mai 2019. C’est un long travail de reconstruction minutieuse qui se déroule en plein air sur le port de Fécamp grâce aux bénévoles de l’association, guidés par leurs connaissances propres (on en est à la troisième restauration d’envergure !) et à l’aide précieuse du charpentier de marine professionnel, M. Guillaume Pelé.

Les clins commencent à être posés
Et la structure du pont progresse…

Enlèvement des parties abîmées

Classé dans : Non classé | 0

La dépose des parties abîmées n’est pas une partie de plaisir surtout lorsqu’elles sont en grand nombre comme c’est la cas. Le démontage est peut être plus difficile que la pose d’éléments neufs. Depuis 1992 c’est la cinquième restauration d’ampleur !
Le démontage est en grande partie exécuté par les bénévoles de l’Association.

Mise à sec de la Caïque

Classé dans : Non classé | 0

La mise au sec de la Caïque pour sa réfection a eu lieu le 27 Septembre 2018 grâce aux bons soins du Port de Fécamp.

L’opération s’est passée en deux temps, une première étape pour déposer la caïque au bord du quai et une deuxième, après déplacement de la grue, pour la déposer à l’endroit même où elle va être restaurée.


Sortie du moteur

Classé dans : Non classé | 0

Avant la mise à sec de la Caïque,il a fallu la vider, notamment enlever son moteur.
Débranchement de toutes les liaisons mécaniques, électriques et de fluides.
Pas une mince affaire le 9 Novembre 2018 mais qui s’est terminée sans problème avec le concours du Port de Fécamp.
Par ici la sortie…